LibertyFormaDom.fr

La formation finance gratuite à domicile

Les secrets des comptes épargnes

Vous avez entendu parler des comptes épargne ? Si vous côtoyez les banques et les établissements financiers, il est très probable qu’on vous l’a déjà proposé. Un compte épargne est avantageux dans certaines circonstances, et au contraire difficile à gérer dans d’autres. Quels en sont les secrets ? Voilà une question qui mérite réflexion. Afin d’y répondre voyons successivement les points suivants : ce qu’est un compte épargne, les livrets règlementés et finalement les livrets non règlementés.

Ce qu’est un compte épargne

Epargner, c’est un mot bien connu. On le confond très souvent avec l’expression faire des économies. Il existe une principale différence entre les deux, c’est l’intérêt. En effet, si vous rangez votre argent sous votre lit, il ne va pas augmenter, mais au contraire, il va perdre de sa valeur. Si par contre, vous le confiez à un établissement financier, ce dernier va se charger de le faire fructifier en l’investissant quelque part. Ainsi, en déposant une somme dans un compte épargne, il vous sera possible de le retirer un jour ou l’autre, et ceci avec l’intérêt qui vient avec.

D’autre part, il est plus difficile de faire des retraits contrairement aux comptes courant mais, cela va de soit, puisqu’il s’agit d’une épargne, c’est supposé être épargné. Finalement, une épargne et un placement sont deux choses différentes. Un placement c’est un compte bloqué, tandis qu’une épargne peut être prélevée à tout moment. Cliquez sur ce lien pour en savoir plus !

Les livrets règlementés, c’est quoi ?

L’expression « livrets règlementés » est aussi souvent prononcée quand on passe à la banque. De quoi s’agit-il ? Et bien, il s’agit tout simplement de comptes épargnes qui suivent la législation en vigueur dans l’Etat. Ces derniers sont classifiés en fonction des utilisateurs cibles. Ainsi, il existe des livrets réglementés spécialement conçus pour ceux qui veulent épargner pour un logement, il y en a qui sont réservés aux familles à faible revenus, et il y en a qui sont pour les jeunes de dix huit à vingt cinq ans.

D’autre part, les sommes versables dans ce genre de compte sont plafonnés en fonction du livret. Cela ne dépasse pas en général vingt deux mille euros. Finalement, les taux d’intérêt sont également fixés par la loi pour chaque type de livret. En dernier lieu, rappelons le fait que si un livret règlementé est détenu par une personne, il ne peut en détenir d’autres. C’est donc un seul compte épargne par personne.

Les livrets règlementés : qu’est-ce donc que cela ?

Vous l’avez sans doute deviné, il s’agit de compte épargne comme tous les autres mais qui ne sont pas assujettis aux lois précédemment mentionnées. Et oui, pour ces types de compte épargne, les taux d’intérêt ne sont pas fixés par la loi mais par l’établissement financier. Ainsi, dépendant de la banque que vous côtoyez, les bénéfices liés à une épargne données peuvent être élevées ou au contraire, relativement bas.

D’autre part, les plafonds des sommes emmagasinées dans  de tels compte dépendent aussi des établissements financiers fournisseurs du service. Vous pourrez par exemple épargner jusqu’à plusieurs millions d’euros si cela vous arrange. Un autre avantage que présentent les livrets non règlementés, c’est que ces derniers peuvent être détenus par un seul utilisateur.

Pour plus de clarté, disons qu’une même personne peut disposer de plusieurs comptes épargnes à la fois. Vous avez donc compris que les livrets non règlementés sont plus souples que leurs homologues. Mais le hic c’est l’impôt. Chaque centime de bénéfice est ici imposable. Et oui, le fisc va rentrer en jeu et vos bénéfices peuvent s’en trouver diminuer. Cela vous a aidé ? Nous espérons que oui, alors bonne chance avec les banques, vous en avez grand besoin. A plus !

 

Comments are currently closed.